Bénin, Avrankou

LE CENTRE YETEN à Avrankou

Responsable sur le terrain : Jean Adangnihoun

Responsables en France : Josette Chartier, Jean-Jacques Robert

Depuis 2009, Le centre YETEN a accueilli plus de 600 enfants des rues et ceux en situation difficile, âgés de 6 à 17 ans, filles et garçons .L’établissement est situé au cœur des écoles du village, les enfants « scolarisables » y sont inscrits, les résultats scolaires sont remarquables et la réussite au certificat d’étude et au brevet avoisine les 95 %.

Les autres enfants bénéficient d’une classe de remise à niveau ainsi que d’une classe d’alphabétisation dans le centre. La prise en charge se fait en alternance avec des activités de préapprentissages et d’apprentissages en vue de leur réinsertion.

 Le centre YETEN est devenu pour les autorités Béninoises, un centre pilote.

Sa situation à quelques kilomètres du Nigéria, lieu de trafic d’enfants facilite le travail des services sociaux et judiciaires pour diriger un enfant dans ce lieu sécurisé, accueillant et éducatif.

A ce jour, les AGR (activités génératrices de revenus : ferme, agro alimentaire, palmeraie permettent au centre de tendre vers une prochaine autonomie.

Projet de construction d’un dortoir pour les garçons :La deuxième tranche de travaux n’ayant pas été réalisée par le conseil général des Hauts de Seine, les 30 garçons présents sont installés dans les locaux prévus à l’origine pour les ateliers. Une partie de la formation professionnelle n’a donc pas pu être mise en place.

Notre projet a été sélectionné par l’établissement Fénelon Sainte Marie de Paris dans le cadre d’un partenariat au moment du Carême organisé chaque année.

Diverses actions ont été mises en place avec la précieuse aide des professeurs et des parents.Toutes ces énergies rassemblées ont permis de récolter 30 000 €. Cette somme sera entièrement utilisée dans le budget prévu pour la construction des dortoirs.

En 2018, le centre a obtenu du Ministère de la Famille et de l’Enfant son agrément. Une première dans l’histoire sociale du Bénin qui reconnaît le centre comme étant d’utilité publique, et permet ainsi de compléter les accréditations actuelles. Il permet aussi un travail de rapprochement auprès du juge des mineurs afin de faciliter les obtentions des ordonnances de placement. Yeten pourra aussi recruter à temps partiel un administrateur, un psychologue, deux éducateurs spécialisés pendant deux ans, avant d’être à nouveau évalué par  le Ministère. 

%d blogueurs aiment cette page :