Philippines, Manille

Fondation VIRLANIE à Manille                            

Responsable : Dominique Lemay

Lorsqu’en 1988, Dominique Lemay arrive à Manille, il est profondément touché par la situation dramatique des enfants de la rue. Il fonde un premier foyer pour les accueillir et les aider à retrouver une stabilité affective, une chaleur et une ambiance familiale. En 1992, avec l’aide d’un groupe de travailleurs sociaux, il crée la Fondation Virlanie. Les enfants sont accueillis dans de petites structures de type familial où ils vivent à la fois libres et en sécurité.

Aujourd’hui, Virlanie a décidé de recentrer ses efforts sur les enfants âgés de 0 à 12 ans et ceux ayant des besoins spécifiques. Plus de 300 enfants sont hébergés dans 10 maisons. Maison des Bébés et Tout Petits : une cinquantaine d’enfants de 0 à 3 ans, MPCC (Marco Polo Care Center) une quarantaine d’enfants de 4 à 6 ans. Les maisons Masaya et Tanglaw abritent chacune filles et garçons de 7 à 12 ans. Virlanie entretient par ailleurs 4 maisons pour jeunes adultes :Drop in Center  et Ella Yallah pour des adolescents de plus de 13 ans, Elizabeth où sont recueillies une trentaine de filles qui ont toutes été victimes d’abus et la Maison de l’Envol, une douzaine de jeunes.

Dans ce premier pas vers un avenir meilleur, l’enfant apprend à passer de la totale liberté de la rue à l’obéissance à certaines règles, à un emploi du temps et au respect de l’autre.

Les enfants en situation de handicap, premières victimes dans la rue, sont dirigés vers les maisons « Jade » et « AIME » qui vont leur permettre de se retrouver, d’être reconnus et enfin aimés.

Virlanie a également rénové une des prisons de Manille, le RAC, où elle suit les enfants dans un local où les plus petits sont séparés des adolescents.

La Fondation aide aussi les jeunes de plus de 15 ans à choisir une orientation adaptée à leur personnalité et leurs capacités. Chaque année, une dizaine obtiennent un diplôme universitaire et plus d’une vingtaine reçoivent une formation professionnelle

Un autre projet devrait voir le jour : la création d’une ferme organique à Bacolod qui procurerait du travail à une vingtaine de jeunes adultes handicapés mentaux légers.

Depuis 1997, Dominique Lemay a mis en place un programme de parrainage qui fonctionne bien. Les parrains viennent de France, de Belgique et de Suisse.

S’appuyant sur le talent de nombreux jeunes, Virlanie a monté une chorale qui rencontre un vif succès et se produit depuis quelques années, en dehors des Philippines, notamment en France.

logo-virlanie

 

 

 

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :