Haïti, Port-au-Prince

Caritas Saint-Antoine 

Lieu d’intervention : Port-au-Prince

Responsable : Père Michel Briand

En 1995, le Père Le Beller a ouvert, à l’initiative des jeunes de la paroisse Saint-Antoine, un Centre pour les enfants de la rue. Des animateurs suivaient l’évolution de plus de 300 enfants de la rue de 6 à 17 ans, dont une vingtaine de filles.

Le but : assurer leur réinsertion dans la société grâce à un soutien scolaire et une formation à un métier.

Aujourd’hui, c’est le Père Michel Briand qui a pris le relais.

Le terrible séisme qui a frappé Haïti en janvier 2010 n’a pas épargné Caritas Saint-Antoine. Si la paroisse Saint-Antoine a été complètement détruite, le Foyer Caritas a, quant à lui, mieux résisté mais a nécessité d’importants travaux. La priorité a été de retrouver les familles de ces enfants, si elles avaient été épargnées par le tremblement de terre et de faciliter leur réinsertion.

Caritas est en contact permanent avec plus de 200 jeunes et enfants des rues, reçus au Foyer ou approchés dans leur “ base “. Une quinzaine sont accueillis dans le foyer.

Nombreux sont ceux qui suivent une formation professionnelle, notamment en ébénisterie, électricité, bâtiment, couture et, pour les filles, la cosmétologie. L’obtention du permis de conduire est aussi “un plus“ pour décrocher un travail.

Par ailleurs, Caritas, a décidé de payer l’école à plusieurs jeunes (14 à 17 ans) vivant dans la rue. Chaque matin, ces jeunes viennent au Foyer se laver et revêtir leur uniforme avant de rejoindre les cours. Après la classe, ils reviennent au Foyer pour déposer leurs affaires, faire leurs devoirs et dîner avant de retourner à la rue.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :